Grandeur et décadence du PILI

5 juin 2018

Quelle jolie surprise de découvrir à l’issue d’un rendez vous, un vieux système PILI oublié à la station Miromesnil.
Un système PILI ? Je vois d’ici s’arrondir les yeux des plus jeunes. Cela mérite quelques explications.

Dans les années 1930, le métro Parisien avait presque acquis sa densité actuelle. Conçu en 1937, le système PILI consistait en un plan de métro interactif destiné à assister le voyageur dans le choix de son parcours. Les lignes de métro étaient représentées par des séries de LED colorées et un
 clavier en sa base proposait un bouton par station.
Une simple pression sur votre destination permettait d’illuminer le trajet optimal depuis la gare où vous vous trouviez. 
Par PILI il faut donc entendre « plans indicateurs lumineux d’itinéraire ».
Ce système a fonctionné fort longtemps. On dénombrera cent vingt quatre PILI sur le réseau en 1981. Durant mon enfance, ces ribambelles colorées me fascinaient. Je ne résistais jamais à à me ruer dessus chaque fois que j’en croisais un.
Le jeu consistait à essayer de coincer le système en imaginant les parcours les plus tordus pour l’autre bout de Paris. Je ne pense pas avoir été le seul.
Les années passant, j’imaginais qu’ils avaient tous disparu, sacrifiés sur l’autel de nouvelles modernités.
Au premier coup d’oeil celui ci me parut flambant neuf. Presque aussi neuf que le coffrage métallique qui en interdisait l’accès. Dommage, je me serais bien laissé tenté.
Plus de clavier, plus de jeux… Adieu donc lumières enchanteresses du Pili, qui, l’espace de quelques instants m’ont rappelé que le métro avait pu me faire rêver.
0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *