Journal de Février 2019

Petite rétrospective du mois de février écoulé.

 

01/02/2019
Se réjouit de l’arrivée d’un mois de février plus court.
Cela fera moins à écrire.

 

03/02/2019
Publie une série de collages retrouvés.
Pas d’idée de titre —  je puise donc dans les latinismes.
Opte pour Aurantius mais finis par trouver ça plouc.
Constate ensuite avoir trop saturé les couleurs.
Je pensais que ça ferait plus propre – ça fait juste plus plouc !
Décidément…

 

04/02/2019
L’existence du lundi matin reste un problème beaucoup trop récurrent à mon goût.

 

05/12/2019
Prend le métro comme chaque jour – avec l’affreux sentiment de ramper sous terre pour aller bosser.

 

06/02/2019
Information inutile du jour:
Sur la ligne 10 du métro parisien, la station « Cluny la Sorbonne » est restée fermée le temps de l’existence de Pierre Desproges (1939-1988).

 

08/02/2019
Recommande à son entourage proche de ne pas confondre « POLEMIQUE » avec Mac Cartney et Jagger.

 

10/02/2019
Imagine que les portes de sortie du métro — que tout le monde pousse avec le coude — sont les plus propres de Paris.

 

12/02/2019
RATP à l’envers devient PTAR
Nul doute que l’information fasse du bruit !
Ok je sors !

 

13/02/2019
Propose de fournir sans attendre une authentique photo de son futur ectoplasme.
Ce sera toujours ça de gagné pour les spirites du siècle prochain.

 

14/02/2019
Saint Valentin de merde.

 

15/02/2019
Envisage désormais l’existence de plusieurs Dieux.
Un par religion, auxquels s’ajoute toute une clique de divinités locales et antiques.
Bien sûr, chacun bosserait pour sa propre communauté.
Inutile de chercher d’autres explications au désordre du monde.

 

16/02/2019
Adore l’usage de la trottinette électrique — et l’illusion de pratiquer une activité sportive sans bouger un muscle.

 

18/02/2019
Décide d’acheter une table lumineuse pour le dessin en espérant que cela me donne des idées du même calibre.

 

20/02/2019
Paris 15e
Passe devant l’ancien atelier Letelllier où j’étudiais le dessin académique vingt ans plus tôt.

Le bâtiment abandonné est voué à la démolition.
Cela me brise le cœur. Je prends une photo et me promets d’écrire quelque chose la dessus.

Atelier Letellier – 65 rue Letellier © Nicolas Bonnell 2019

 

23/02/2019
Passe devant les Galeries la Fayette que je contrepète gaiement en GALÈRE LA FAILLITE !

 

25/02/2019
Réalise préférer, chez beaucoup d’artistes, la pulsion au résultat.

 

28/02/2019
Détour par Boulinier, Boulevard saint Michel.
Je me pique d’acheter un 33 tours de clavecin.
Je pensais adorer le clavecin.
J’ai tenu 10 mn.

0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *