1985

1985
Source – https://openclassrooms.com

En 1997, les téléphones portables envahissaient les poches et les trottoirs. Si l’idée de passer un coup de fil dans la rue me paraissait impudique et saugrenue… nous étions enfin arrivés !
Le futur toquait à nos portes.

Nom de Zeus !!!

En 1985, j’avais neuf ans.
J
e rêvais d’un visiophone miniaturisé et déplorais le fait que ma montre calculatrice Casio ne possède pas cette fonction.

En 1985 je savais que j’aurais 24 ans en l’an 2000.
J’essayais de deviner la tête que j’aurai à l’âge adulte… et mon imaginaire persistait à me proposer l’image de mon boucher moustachu. Je l’ai recroisé récemment. Proposition refusée. 

En 1985, j’imaginais que l’aspirateur familial, une fois attaché  dans mon dos pouvait me transformer en héros de ghostbusters, d’autant que Pif Gadget m’avait fourni une carte officielle de chasseur de fantômes.

En 1985, les sapins sentaient vraiment Noël.
Que voulez-vous, la vie était plus épicéa…

En 1985, j’ai détruit un tiers de la vaisselle familiale en escaladant l’intérieur d’une armoire pour attraper une boîte de gâteau.
Même s’il n’y avait que 3 chaînes et demi, la punition suprême de 1985 consistait à être privé de télévision. Ce jour là, la surprise de ma mère fut telle qu’elle en a, je crois, oublié de me punir.

En 1985, les images de mon album de foot Panini, gagnées en jouant à la tapette, m’ont permis d’apprendre toutes les villes de France.
Oui « la tapette »… Les vrais savent, mais aujourd’hui seuls nos genoux et nos paumes s’en souviennent.

En 1985, je pouvais passer des heures devant un catalogue de jouet, fasciné par les décors et les mises en scène que jamais je ne pensais pouvoir reproduire avec mes « Maitres de l’Univers ».

En 1985, du Star Wars plein la tête, j’avais dessiné puis découpé un Jabba The Hut en carton car le personnage manquait à ma collection.
Du coup, en 1985, j’avais aussi ajouté un sabre à ma figurine de Yoda (qui n’en avait pas encore) avec une allumette coloriée en vert.
En 1985, j’étais donc fin visionnaire
 !

En 1985 je faisais des scoubidous. En rond, en carré, puis en rond en alternant les couleurs.

En 1985, je lisais Mickey Parade, Picsou Magazine et les « 3 jeunes détectives » d’Alfred Hitchcock dans la bibliothèque verte.
Oui en 1985, les enfants étaient capables de lire des romans normaux sans caractères pour mal voyants.

En 1985, on parlait encore dans la cour mon école de la séquence du coeur arraché dans le second Indiana Jones sorti en 1984… sans oublier le serpent surprise et la cervelle de singe sorbet !

À cette période était aussi sorti « Gremlins ».
À cette période était aussi sorti « Splash » de Ron Howard, mais personne ne s’en souvient.

En 1985, j’ai vu les « Goonies » au cinéma – deux fois si mes souvenirs sont exacts.

En 1985, je dansais le smurf, mais n’ai pas fait carrière. 

En 1985, il s’est passé tellement de choses que j’aurais peur de vous ennuyer ou pire… comme cette jeune fille croisée un soir de 2011, vous entendre dire : « Oooh ! Un mec ne dans les années 70 ! »

Elle était née en 1985.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *